Les Artistes du festival 2024

Les Artistes

Par ordre alphabétique

BERZINC Chansons

Rodez (12)

  • Concert jeune public:

    Beber et Zinzin sont deux musiciens acoustiques qui aiment les mélodies authentiques.

    C’est sans artifices, avec leurs drôles d’instruments sortis de leur malle de voyage, que les deux amis proposent un concert interactif autour de chansons d’Aldebert, Bobby Lapointe, les Ogres de Barback et quelques compositions personnelles.

    Une valise et des casseroles en guise de batterie… Une contrebasse, une guitare et un ukulélé pour tout accompagnement… et leur deux voix pour raconter des histoires. Sans oublier une bonne dose d’humour, de poésie et beaucoup de bonne humeur.

    Les enfants aideront Beber et Zinzin à éviter les « ronchonchons », repousser les sorts de l’affreux sorcier Voc-Horeur, créer une pluie de bulles sonores et accompagner une chanson avec des percussions corporelles.

  • Concert tous publics

    C'est à grands coups de raclements de bottleneck, de rougeoiement de lampes d'ampli, de percussions métalliques et de groove de contrebasse que le duo revisite les grands noms de la chanson française. 

    L'univers sonore de Berzinc puise sa force et sa singularité dans des influences aussi cosmopolites et intemporelles que Tom Waits, Bjorn Berge ou John Butler pour animer les mots de La Rue Ketanou, Georges Brassens, Les Ogres de Barback, Bobby Lapointe ou La Tordue. 

    Un Cocktail (d)étonnant, plein d'énergie positive et de bonne humeur, au nom de l'amour intemporel des mots et de la musique.

DOBROTHERSBLUES

Domeyrat (43) 

Jean-François Thomas, alias Jeff Toto Blues, artiste auvergnat et Jim Roberts, artiste californien de Los Angeles sont les 2 artistes de ce duo franco-américain. 

  Ils jouent ensemble depuis maintenant trois ans et cultivent la forme musicale vocale dérivée des chants de travail des esclaves et des gospels des populations afro-américaines avec leurs tripes.

Le concept acoustique mélange les deux répertoires en français et en américain et il offre aux Dobros, ces guitares à résonateurs, un moyen d'expression intimiste et plein d'émotions.
Un duo complice qui revient aux racines du blues pour communiquer avec le public.

Le dobro, la cigar-box et la lap-steel sont à l'honneur.

Koclair

Issoire (63)

Koclair-stage


Musicien professionnel, auteur compositeur arrangeur, professeur de guitare en cours particulier au sein de différentes associations culturelles, sociétaire de la SACEM depuis 2011.
Il enregistre en 2012 un premier album sous son nom propre qui lui permet de tourner en trio pendant 2 ans. Près de 50 concerts plus tard, Koclair ressort de cette première expérience plus sûr de sa musique et de son écriture. Au détour d’un tremplin musical, il rencontre Guillaume Cantillon (Kaolin, Courcheval) qui lui propose de réaliser son nouvel EP. L’esthétique et le style sont plus aboutis et l’univers se dessine : Koclair naît alors.

Cet EP lui permettra de tourner en France et d’être remarqué au tremplin des Poly’sons de Montbrison, au tremplin la Truffe d’Argent de Périgueux ou encore celui des Francophonides de Vernaison (69). En 2018, il tombe par hasard sur une interview d’Albert Jacquard dont la lecture lui inspira les thèmes de son album ADGREDIOR (la compétition, les migrants, la place dans la société) qu’il retranscrit en duo guitare violoncelle sur scène sous forme d’un spectacle musical avec toujours une envie plus forte de se raconter. De nouveau interprété sur toute la France, le spectacle est arrêté en mars 2020 par la pandémie du coronavirus. Le premier confinement inspire Koclair et il compose de nouvelles chansons condensant toutes ces expériences précédentes : une
chanson française inspirée de folk, de musique latine, d’électro ou de slam. Ces nouvelles chansons plus chaloupées, lumineuses et dansantes seront regroupées dans son nouvel EP : ELLIPSIS  sorti en mars 2022.

En plus de son projet personnel, Koclair intervient en tant que guitariste et auteur-compositeur dans plusieurs projets additionnels notamment les spectacles musicaux URBAN PINOCCHIO et DANS LA TETE DE ROSE ou encore la chanson officielle de la ville d’Issoire “ISSOIRE LA BELLE”. En parallèle, afin de partager son amour des mots mis en musique, il anime régulièrement des ateliers d’écriture de chansons depuis plusieurs années dans les écoles, les médiathèques, les centres de loisirs et la ville d’Issoire.

Retrouvez Koclair sur ses pages Instagram et Facebook :

LEEB THOMAS, compositions

(Autriche / USA)

Thomas Leeb a grandi dans le petit village de montagne autrichien en Carinthie, en tant que plus jeune des quatre enfants d'une famille d'hôteliers. Il a tout d’abord appris la guitare électrique en autodidacte, puis est passé à la guitare acoustique.

Il fait ses premiers concerts à quinze ans et produit son premier CD Reveler (maintenant épuisé) à l'âge de dix-sept ans. Après le lycée, il part pendant quatre mois en Irlande en tant que musicien de rue. 

  • En 1997, il enregistre son deuxième CD Hope (épuisé) et termine troisième du Open Strings Festival de 1998 à Osnabrück, en Allemagne.
  • En 1999, il sort son troisième CD, Riddle, sur le portail Web MP3.com et étudie au California Institute of the Arts, en se concentrant sur la musique du monde et la musique traditionnelle du Ghana. Ses professeurs étaient les percussionnistes Kobla et Alfred Ladzekpo et le guitariste Miroslav Tadić. 
  • En 2003, il produit son quatrième album, Spark. L’année suivante, il devient complètement indépendant, vendant les CD sur son site Web. En 2006, il enregistre le CD Upside Down et en 2007 Desert Pirate.

Thomas Leeb tourne sans cesse, principalement aux États-Unis, en Europe (Autriche, Angleterre, Allemagne, Irlande et Croatie) et en Asie (Taïwan, Corée et Japon) et a réussi à construire une communauté de fans mondiale.

Il a présenté des masterclass à la London Music School et au Guitar Institute of Technology à Hollywood.

Il enseigne en freelance dans deux écoles de musique à Los Angeles et vit à Val Verde, en Californie.

Chaque été, il organise un stage dans sa ville natale autrichienne Turracher Höhe où les plus grands spécialistes de fingerstyle interviennent. 

Il a été présenté dans plusieurs magazines internationaux de guitare, tels que Guitar Player et Acoustic Guitar. 

Thomas Leeb appelle sa musique "l'enfant bâtard de la guitare acoustique", combinant des techniques, des idées et des harmonies inhabituelles avec une attitude franche et ironique. 

David Gilmour, guitariste des Pink Floyd, a commenté ainsi son travail : « Beau jeu, beau son ! »

Les caractéristiques de ce style sont les éléments de percussion générés en frappant le corps de la guitare avec le talon de la main ou avec un seul doigt tout en jouant des motifs complexes.

Sur son CD Desert Pirate, il utilise une planche à gratter, collée à la surface de sa guitare. Grâce à elle, il ajoute à certains de ses morceaux des sons rythmiques qui ressemblent étonnamment aux sons de scratch typiques des DJ, malgré leur origine "acoustique".

Certaines de ses pièces rappellent la musique orientale et balkanique ; une grande partie de son travail est rythmiquement complexe et méticuleusement élaboré.

MANOTTA LUCA 

artiste suisse-italo-portugais basé entre Lausanne (Suisse) et Salvador (Brésil).

Né au cœur du Melting Pot culturel lausannois – d’une mère portugaise et d’un père italien - Luca Manotta est sensible à la musique du monde depuis son plus tendre âge. Très tôt, il découvre que la poésie, la joie et le partage sont les meilleurs remèdes à la dureté et à l’intransigeance de la vie.

En vrai cultivateur de lumière, ses fêlures d’adolescent le mènent à donner du sens et de la douceur à l’existence. Toujours avec le sourire, Luca nous propose une musique qui nous fait voyager en rythme, en poésie et danser jusqu’à nous en brûler les pieds !

Après avoir sillonné le vieux continent, l’Afrique et l’Amérique du Sud, Luca Manotta - musicien nomade et voyageur bienveillant - traduit en musique et en poésie son goût de la liberté et son amour de la beauté inouïe des rencontres. Le résultat est un son solaire et des vibrations qui nous font danser et rêver... Qui nous donnent envie de prendre le large et de partir à l’aventure !

Soumis qu’à ses propres vents, Luca fête la légèreté de vivre et la joie de l’espoir à travers son premier album APIENU ! Un hymne à l’amour, une invitation au voyage et au partage : treize chansons qui sont comme une traversée musicale colorée, poivrée, joyeuse et spirituelle à la fois - avec un délicat soupçon de saudade…

MARY-LOU 

GROUPE Quimper (29)

  Les 4 musiciens du groupe Mary-Lou ramènent de leurs voyages aux USA des cartes postales musicales qui, mélangées à leurs influences finistériennes, donnent cette coloration si particulière à leurs chansons, quelque part entre les québécois de Beau Dommage, Zachary Richard et Mark Knopfler. 

"Le folk est leur nourriture de base avec un grain de blues par-ci, une pincée de jazz par là, une poignée de rock, un soupçon de Tex Mex, un chouia de western, une graine de rythm'n blues. Sur ces ambiances, Mary et Jean-Luc concoctent leurs mélodies, tissent leurs textes, riches histoires d'amour et de temps qui passe, de nostalgie d'enfance et de jeu de rôles" (Ouest France). »

MYSTICÈTE

Mirabelle DEBON Tours (37) et Robin POTIER Orléans (45)

Mysticète, un voyage entre ciel et mer... 

Alternant chansons et morceaux instrumentaux, le duo emmène les spectateurs dans son univers poétique, original et mélodieux.

Chacun se laisse porter par Mysticète, qui, comme les cétacés à fanons dont il tient son nom, se balade de courants en courants, des contrées acoustiques aux paysages électriques, en se lestant des étiquettes.

Les deux musiciens jonglent avec les guitares, les flûtes et les percussions habillant leur spectacle de sonorités tantôt surprenantes, tantôt envoûtantes et dans lequel le rythme a une présence à part entière. »

Le duo était venu en résidence de création à Pleaux en avril 2023. Il s’était produit à la Maison de retraite, au Centre de Loisirs et dans un concert de sortie de résidence.

TORTI MONICA

Suisse

Mêlant classique, jazz, flamenco et musiques actuelles, Identité montre les multiples facettes de la guitare classique. C’est un projet innovateur qui fait voyager à travers les différentes époques et esthétiques musicales en utilisant la pédale looper. Interprétations, arrangements et compositions, c’est une invitation à découvrir sa propre identité musicale et à développer sa créativité !

Monica Torti est une guitariste suissesse née à Morges (CH) en 2000. Elle commence la guitare classique en 2015 après avoir touché à différents instruments. Elle obtient son certificat de guitare au Conservatoire de Lausanne en 2018 avec les Félicitations du Jury (classe de Renaud Renquin). Elle poursuit ses études à la Haute Ecole de Musique Valais - Wallis (HEMU) dans la classe de George Vassilev où elle obtient en 2022 son Bachelor of Arts ainsi que le prix spécial d’excellence « Auditech ». 

Lauréate de plusieurs concours nationaux et internationaux, elle se produit régulièrement sur scène en tant que soliste dans différents festivals.

Les Techniciens

Au son :

François Delamarre est titulaire d’un Bachelor de Production Musicale du Leeds Conservatoire qui combine la MAO (Musique Assistée par Ordinateur) avec le travail en studio comme l'enregistrement, le mixage et le mastering.

Ce jeune ingénieur son a touché également à plusieurs domaines artistiques : théâtre, fabrication et manipulation de marionnettes, cinéma, musique (batterie, percussions, chant...), maquettisme, montage vidéo…

Cet éclectisme lui confère une écoute et une compréhension des artistes qui se pose en réel atout dans le travail d’équipe scénique.

Ses projets de création en cours :

  • Electrorchestral Invasion (Composition, enregistrement et mixage d'un album de musique électroacoustique) et Shamanique (Composition et mixage d'un court album de musique électronique expérimentale).
  • Création de visuels et vidéos en collaboration avec Luc Sauvageau.

https://bossman-frank.fr

 

Aux lumières :  


Luc Sauvageau débute sa carrière dans le spectacle en 2016 en passant un diplôme d'artificier. Puis, en 2018, il apprend le métier de technicien lumière en alternance au CFPTS de Bagnolet et à la Scène Nationale d'Orléans. 

Une fois diplômé, il travaille sur Orléans en tant que technicien et régisseur lumière, principalement à la Scène Nationale d'Orléans mais aussi à la Maison des Arts et de la Musique (MAM), à l'auditorium du Conservatoire de Musique de Fleury-les-Aubrais et au Théâtre de la Tête Noire à Saran. Il a également eu l'occasion de travailler à la Comédie Française durant un été.

Il travaille régulièrement avec la compagnie CARTEL pour divers projets et créations.

Graphiste affiche/logo :

Alexia BOBARD  alexia.bobard@gmail.com

Page précédente : STAGE Écriture de Chansons Page suivante : Le festival 2023